orange



A "cerveau constant", un changement de "style" cognitif peut être à l'origine de modifications comportementales et psychologiques :

Je pense personnellement que ce troisième niveau est le plus susceptible de rapides changements. Notre style cognitif est très certainement affecté par nos habitudes de consommation de l'information : passage du coq à l'âne; analyses expéditives; supression du temps de maturation susceptible de nous faire évoluer sur un sujet, une idée, un article ou une lecture; mode d'écriture (e-mails) à la fois renaissance d'une activité épistolaire mais sur un mode inédit. Il me semble utile de s'intéresser à ces changements, et de tenter d'analyser ce qui en eux relève d'une forme de progression, ou à l'inverse d'une régression de notre aptitude à penser la complexité du monde. Un jugement catégorique et à l'emporte-pièce me semble, au stade actuel de nos connaissances, relever davantage de l'idéologie ou du 'wishful thinking' que de l'analyse raisonnée.











orange
orange